//
vous lisez...
Parentalité, Quotidien

Nuit blanche

image

Dans l’entête de ce blog, j’écris que je souhaite partager ici ce que j’ai appris en devenant Maman et dont j’aurais aimé être avertie avant…
Ce que je veux partager par cet article n’est qu’une expérience personnelle et je ne sais pas bien ce que j’en aurais fait si je l’avais su avant. Peut-être Bibounette ne serait-elle pas venue au monde et le monde serait-il bien pauvre…

On m’avait dit, les 3 premiers mois sont difficiles mais après tu verras, tu tiendras le bon bout…
Nos 3 premiers mois, à 3, à 5 dans notre tribu avec les animaux, ont été idylliques. Le séjour à la maternité, parfait, une parenthèse enchantée, le plus beau des voyages de noces, à 2 avec notre trait d’union tout juste personnifié… Le retour à la maison, les tétées, les bras, la découverte, la rencontre, l’émerveillement, le sentiment ténu aussi d’être sur une corde raide, celle de la nouveauté, des limites physiques, mais une corde raide apprivoisée et la conviction qu’on était là, tous, à notre place et en pleine capacité à vivre ce bonheur qui s’offrait à nous…
A un mois notre Bibounette « faisait ses nuits », tous les bien-pensants en étaient ravis, nos corps aussi. Nous faisions tous équipe et parcourions notre petit monde… L’âme heureuse, par l’irradiation de l’amour, propage le bonheur autour d’elle (André Gide)

Les bien-pensants sont revenus à la charge quelques temps plus tard… « Elle a déjà 3 mois, tu as fait le plus dur »… Et bien non!
Avec un bébé avide de découvertes et une Maman à la résistance physique limitée et à l’imagination pour sa fille illimitée, le plus dur n’était pas fait… Pourtant Papacahuète a toujours mis les bouchées doubles pour secourir ses princesses…
Et bon an, mal an, Montessori par ci, blogs par là, le bonheur était toujours là…

La donne a changé avec la reprise du travail de Mamancahuète… Bibounette avait 6 mois, elle a immédiatement adopté sa micro-crèche et je suis tellement fière de lui offrir l’opportunité que je n’ai pas connue de se réaliser au milieu d’autres enfants : l’observer à la dérobée s’épanouir dans ce cadre qu’elle a investi, c’est une satisfaction infinie et une chaleur douce dans le coeur…

Même si le prix à payer est rude… Pour moi, c’est la double peine, je découvre là tout ce que j’ai manqué enfant et je récolte là toutes les maladies infantiles que je n’ai pas rencontrées enfant… Pour Papacahuète c’est la triple peine : une Bibounette cacahuète qui prend le parti de faire sa journée à la crèche et de discuter avec ses parents…la nuit…, une Mamancahuète hors d’état de gérer le quotidien, une Mamancahuète désespérée de ne pas pouvoir gérer le quotidien…

On m’avait prédit une enfant sans cesse malade dès son entrée en crèche, c’est la Maman qui ne résiste pas, qui s’écroule chaque jour un peu plus, frappée par tous ces microbes aux sourires d’ange et à la portée dévastatrice… Et comment une Maman peut-elle faire subir cela à son enfant : ne plus avoir la force de s’en occuper? Cette Maman là s’est accrochée pour éviter la chambre stérile et tenter de sauver son allaitement et son couple… Elle s’est battue pour s’organiser une nouvelle vie où ce travail bien loin de ses nouvelles préoccupations ne prend pas trop de place… Mais ce travail c’est aussi celui qui ouvre la porte de cette fabuleuse micro-crèche Montessorienne, alors Mamancahuète veut bien s’accrocher…

Le sourire ravageur et l’air décidé de Bibounette, il n’y a que ça de vrai…
Merci de ne pas m’avoir prévenue de tout le reste…

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Nuit blanche

  1. Même si cela ne soulage pas, on se sent moins seule en lisant les contributions d’autres bloggeuses compagnes d’infortune… http://www.denalltagfeiern.blogspot.fr, https://holzhuetteneinblicke.wordpress.com/2015/02/25/es-reicht/ Gute Besserung…

    J'aime

    Publié par biboumam | 14 mars 2015, 23 h 07 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon Instagram

Varicelle #toddlerlife Regarder la ville d'en haut #toddlerlife Trouver un copain #toddlerlife Sweet dreams #toddlerlife

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :