//
vous lisez...
Parentalité, Shopping, Vêtements

Les vêtements pour enfant : toute une histoire et une bonne adresse

Avant d’avoir un enfant, dépenser de l’argent pour des vêtements qui servent quelques semaines me semblait un peu inapproprié. Mais quand j’ai préparé le trousseau de Bibounette, j’ai eu envie de privilégier de belles matières naturelles et me suis vite aperçue du coût associé… J’ai alors découvert tout un monde à explorer, tout aussi vaste et riche que celui des accessoires de puériculture. Ce sur quoi je n’ai pas changé d’avis au fil de mes explorations, c’est le confort et la praticité.

Le confort c’est l’affaire de bébé : ne pas être serré, profiter de matières douces, saines, dans lesquelles bébé ne transpire pas.
La praticité, c’est dans un premier temps l’affaire des jeunes parents maladroits et celle du personnel de la crèche. Mais cela devient vite aussi l’affaire de l’enfant qui gagne en autonomie, peut ainsi s’habiller se déshabiller seul, ce qui l’aide aussi dans l’acquisition confortable de la continence. La praticité, au fil des mois, c’est aussi la facilité d’entretien, ce qui allège les corvées des parents et leur permet de ne pas mettre la pression sur les enfants, qui évidemment salissent et usent les vêtements…
Je ne me souviens plus exactement comment j’ai découvert la boutique Mamoulia. Peut-être par un moteur de recherche lors d’une recherche de vêtements en laine ou bien par le blog de Minuscule infini qui est pour moi source de tant d’inspiration (et pas seulement sur la laine 😉🐏! ). Toujours est-il que ce fut et cela reste une belle trouvaille! Que je partage régulièrement quand j’ai des questions (fréquentes!) sur les vêtements que porte Bibounette.
Mamoulia c’est évidemment les vêtements en laine évolutifs Manymonths que l’on ne présente plus et dont j’ai déjà parlé ici. Mais c’est plus que cela car non seulement la boutique propose des marques intéressantes mais, ce qui m’a séduit, ce sont surtout les conseils avisés que Yuliya donne en regard de chaque article qu’elle a elle-même testé et approuvé auprès de ses enfants. Les informations sur les matières, leur entretien, l’histoire de la marque, la façon dont elle taille, sont toujours très précises. Et, s’il manquait un élément, Yuliya le donne bien volontiers de manière très réactive. C’est grâce aux conseils dispensés par Yuliya que je me suis laissé convaincre de la facilité d’entretien de la laine (j’ai toujours été convaincue de ses bienfaits 🐏 mais j’ai été longtemps freinée par l’idée de l’entretien).

Et l’avantage avec les marques proposées par Mamoulia, c’est leur côté évolutif ce qui me permet de revenir sur ma préoccupation première, à savoir éviter de dépenser de l’argent pour des vêtements qui durent peu de temps. Une de mes astuces (qui permet d’économiser mais nécessite aussi une bonne gestion des stocks), c’est de profiter des soldes ou promotion fréquentes chez Mamoulia pour acheter des pièces de grande taille qui serviront plus tard à Bibounette. Les T-shirts de taille 6 ou 7 ans lui servent actuellement de pyjamas bien confortables et seront le moment venu des T-shirts bien ajustés. Ceux en manches longues servent de petits pulls légers tant qu’ils sont un peu larges. Les produits étant de qualité, ils résistent bien au lavage et devraient donc durer plusieurs saisons.

Alors au fil des saisons et des partages de Yuliya, j’ai découvert avec elle d’autres marques, par exemple Duns Sweden dont je vais vous parler ici.


Beaucoup de points forts :
Un coton bio bien épais, confortable et résistant. Des couleurs vives et des imprimés mixtes (ce qui me va très bien car je fuis le « girly »). Des motifs enfantins mais pas « gnangnan », ce qui me va bien aussi, car assez rares sont les intermédiaires entre bébé rose et mini miss. Des coupes simples et efficaces, avec des tailles généreuses.
S’il faut trouver des points faibles :  il n’y a pas de basiques unis, alors pour assortir avec le reste de la tenue, mieux vaut miser sur des pièces unies dans d’autres marques (comme chez Leo and Yaz ou Pan Pantaloni dont je parlerai une prochaine fois). Et je ne suis pas très convaincue par la coupe des pantalons, qui ne convient pas à Bibounette (la taille, sous forme de côtes, est malheureusement trop large pour assurer un bon maintien et la jambe proportionnellement trop courte pour elle).

Mamoulia, c’est aussi parmi mes marques fétiches, Maxomorra, Iobio pour le coton bio et Cosilana pour la laine.  Et c’est encore un magasin dans le 7eme arrondissement de Paris. Quoique parisienne, je n’ai pas encore eu l’occasion de lui rendre visite, car ce n’est pas trop mon quartier et mon temps est compté, mais je suis certaine que la boutique vaut le détour…

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon Instagram

Varicelle #toddlerlife Regarder la ville d'en haut #toddlerlife Trouver un copain #toddlerlife Sweet dreams #toddlerlife

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :