//
vous lisez...
Parentalité, Psychologie

Avoir le droit d’être soi

Je milite pour avoir le droit d’être moi et si possible d’être aimée comme telle et non pas me faire imposer des choses arbitraires comme à un enfant, comme quand j’étais enfant

D’ailleurs quel humain est-on pour imposer ça aux plus faibles : ses enfants, ses animaux, son conjoint plus fragile, ses amis en difficulté…

C’est viscéral, j’en ai tellement souffert que je suis bien incapable d’imposer des choix arbitraires à ma fille, mais alors suis-je capable de lui fixer des limites?

IMG_2719

Et vous, vous faites comment? 

Publicités

Discussion

14 réflexions sur “Avoir le droit d’être soi

  1. Je me pose la même question … incapable de lui poser des choix arbitraires, suis-je capable de lui fixer des limites?
    Et pour le sommeil, FeuFolet est un couche-tard, comme son père … notre deal, c’est qu’il peut veiller autant qu’il veut (on verra si ça tient après la rentrer), mais à partir de 21h, son papa et moi, on a besoin de temps entre nous et donc il est dans sa chambre. Il peut jouer, « lire », etc., nous appeler un peu en cas de besoin et s’endormir quand il en ressent le besoin. Pareil pour la sieste, il a un minuteur avec 60 minutes de temps calme et s’il ne s’est pas endormi lorsque le mouton ouvre les yeux, alors il peut sortir de sa chambre 😉

    Aimé par 2 people

    Publié par Mam'Weena | 10 mai 2017, 14 h 25 min
    • Excellentes idées votre deal pour le coucher et pour la sieste! Ce type de compromis qui respecte les besoins de chacun me plaît bien! En fait, je me dis que les limites que je considère comme arbitraires sont celles qui ne feraient que respecter mon désir sans tenir compte du besoin de l’enfant, surtout si je n’ai pas vraiment questionné mon désir… Mais c’est très relatif, peut-être que ce que je considère arbitraire, c’est avant tout ce qui ne me parle pas… Par exemple, ma cousine ne veut pas que ses enfants jouent dans son salon car ils risqueraient d’abîmer les meubles. Je trouve ça arbitraire car je me fous que mes meubles soient un peu abîmés par une petite voiture, je préfère avoir l’occasion de voir ma fille rigoler près de moi. Alors si je devais imposer ça à ma fille au nom de je ne sais quoi, je n’y croirais pas une seconde et ce serait un fiasco. Mais pour ma cousine, elle a sans doute une raison personnelle qui m’échappe et peut-être ses enfants sont-ils tout aussi contents de jouer seulement dans leur chambre… Je n’ai pas osé leur demander par crainte de semer la pagaille…

      Aimé par 1 personne

      Publié par biboumam | 11 mai 2017, 15 h 33 min
  2. Je pense que tu n’as pas besoin de lui fixer des imites.
    Un cadre, oui. Moi, personnellement, tant que mes besoins sont à peu près respecté et qu’elle ne se met pas en danger (ni autrui), je laisse couler. Après, on est aussi dans les couchés tardif donc c’est mort pour la soirée en amoureux. Mais au moins, je peux vaquer à mes occupations. Si je la couche plus tôt de toute manière elle dors pas et c’est la lutte, donc c’est perdant/ perdant, j’en vois pas l’intérêt.
    C’est pas pour autant que c’est tous les jours facile.

    Aimé par 1 personne

    Publié par Claire | 10 mai 2017, 13 h 06 min
    • Je suis tout à fait en phase avec toi, en dehors de la sécurité et du respect des besoins d’autrui, le reste me paraît arbitraire… Et ta façon d’écrire « tant que mes besoins sont à peu près respectés » me plaît aussi! Tout est dans le « à peu près » n’est-ce pas? Pour certaines choses, je considère que le comportement de Bibounette n’empiète pas trop sur mes besoins alors que pour d’autres personnes ce serait inacceptable (c’est le cas pour la soirée à 3 plutôt qu’en amoureux). Mais en discutant hier soir avec mon homme nous nous sommes aperçus que, avec ou sans Bibounette à nos côtés, notre soirée en amoureux ressemble plutôt à : moi en bas ou en haut en train de m’occuper du linge ou des affaires pour le lendemain / lui au milieu en train de faire à manger ou de terminer son travail de la journée / moi en haut en train de m’occuper du chat / lui en bas en train de s’occuper du chien… bref, la vie de famille quoi! Alors chaque chose en son temps…c’est un temps à savourer aussi… et c’est ce que je fais… même s’il me faut ma (petite) dose de solitude journalière pour recharger les batteries, ça c’est un de mes besoins non négociables!

      Aimé par 1 personne

      Publié par biboumam | 11 mai 2017, 15 h 19 min
  3. Tu résumes exactement ma pensée du moment… Hier soir, j’étais fatiguée que mon fils se couche en fois de plus à 22h passée, et je demandais leur secret à mes amis dont les enfants s’endorment à heures un peu plus décentes. Le secret est simple « Depuis qu’ils ont quelques mois, on ne leur laisse pas le choix de l’heure ». Ah, tout simplement.

    Et bien moi, j’en suis incapable : arracher mon fils à son jeu, à une horaire arbitraire et le laisser pleurer dans sa chambre pour pouvoir regarder tranquillement la série qui me fait rêver, je ne peux pas m’y résoudre. Mais comme toi, je me demande, est-ce une erreur, de vouloir imposer le moins possible à nos enfants ?

    Aimé par 2 people

    Publié par chutmamanlit | 10 mai 2017, 10 h 03 min
    • Ah, l’heure du coucher! je te rejoins tout à fait… Bibounette est une couche tard, depuis qu’elle est née… L’entourage qui me regarde de travers crie fort à l’intérêt suprême de l’enfant qui a besoin de se coucher tôt pour dormir longtemps mais me semble aussi penser fort à son intérêt pour les séries TV… Chez nous, Bibounette dort très bien si elle se couche tard et se lève tard… En revanche, c’est la galère si on tente de la coucher tôt… et elle finit par s’endormir tard qu’elle que soit l’heure où elle rejoint son lit… Je suis dans une impasse car je refuse de la coucher de force alors qu’elle me dit qu’elle n’a pas sommeil (j’ai trop de souvenirs de ce sentiment d’injustice qui me prenait le ventre quand on niait mon ressenti), mais je vois bien que le matin, elle a du mal à se réveiller pour aller à l’école… et physiologiquement, je sais bien qu’elle a besoin d’un certain nombre d’heures de sommeil… elle devrait donc spontanément avoir envie de se coucher plus tôt mais si elle est trop fatiguée , elle a aussi tendance à s’énerver… et mal s’endormir… alors maintenant qu’elle est plus grande, je tente de lui expliquer l’intérêt du sommeil et hier matin elle m’a dit spontanément : « oh maman, ça fait du bien de bien se reposer la nuit, je vais bien grandir » et ça fait du bien à mon cœur de maman… Bon courage à toi…

      Aimé par 1 personne

      Publié par biboumam | 10 mai 2017, 10 h 18 min
      • Je ne connais pas encore la problématique de l’école : Ici, le Lardon peut se rattraper chez la nounou ! Mais ça doit être chouette de la voir en prendre conscience, c’est bien plus beau à observer que de forcer son enfant.

        Hier, j’ai commencé L’enfant et la famille de Maria Montessori et c’est exactement ce dont j’avais besoin pour me rassurer dans ce questionnement sur les limites. Il y aurait trop de citations qui font écho à ton article pour les citer ! Nous avons choisi la voix de respecter nos enfants et leurs volontés plutôt que les assujettir. Ce n’est pas la plus facile à vivre mais certainement la plus enrichissante pour eux, et donc pour nous !

        Aimé par 1 personne

        Publié par chutmamanlit | 11 mai 2017, 8 h 01 min
        • Tu me donnes envie de lire L’enfant et sa famille! ça fait du bien d’échanger avec des mamans qui ont choisi la même voie… Je m’estime chanceuse car mon entourage ne me met pas trop la pression mais il y a quand même des regards, des petites phrases qui en disent long et comme je suis du genre à me remettre en question, je m’interroge toujours sur ce que je pourrais améliorer… Alors à bientôt!

          J'aime

          Publié par biboumam | 11 mai 2017, 15 h 08 min
        • C’est mon premier Maria Montessori (!), j’avais toujours eu un peu peur de m’y mettre… Et en fait, il est court se lit très bien, je le recommande grandement !

          Aimé par 1 personne

          Publié par chutmamanlit | 11 mai 2017, 15 h 35 min

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: De l’organisation | biboulov - 23 mai 2017

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Mon Instagram

Dans un colis 📦 @chouchous.fr , il y a de quoi faire plaisir à toute la tribu 😻#catsofinstagram Découvert grâce à @rosa_tinylasouris et énorme succès chez nous : le cahier @stickerbookmajolo ses feutres et stickers repositionnables... c’est simple, efficace, devant l’engouement de Bibounette, j’ai déjà commandé des stickers supplémentaires et j’en ai profité pour ajouter à ma commande des cahiers à offrir autour de nous à Noël #aucafeentrefilles #motheranddaughter #toddlerlife #majolo Une rose s’invite dans le jardin automnal #saisons #naturliebe #aujardin Dé de méditation #petitestetes #familylife #toddlerlife

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :