//
Accueil

Latest Post

Protéger l’allaitement loin des conflits d’intérêt

C’est le thème retenu pour la semaine de l’allaitement maternel. Un thème qui me laisse un peu dubitative… A mon sens il y a beaucoup à dire autour de l’allaitement, sans avoir à tomber dans les titres racoleurs. Or cette thématique, telle qu’énoncée, me fait plus penser à l’émission malveillante Cash investigation qu’à un accompagnement bienveillant des projets d’allaitement…

Bref… puisque c’est le thème retenu, je m’en vais, comme chaque année, vous livrer quelques réflexions sur le sujet…

Comme je le disais en préambule, je crains toujours les accroches négatives… Bien sûr que les lanceurs d’alerte et le principe de précaution ont leur intérêt mais leur promotion à toutes les sauces me met mal à l’aise. Pourquoi ? Parce que le grand public accorde toujours plus d’importance aux dénonciations qu’aux argumentations positives… On dénonce, on est crédible. On soutient, on est parti pris et vite accusé de conflit d’intérêt potentiel… ça me gêne beaucoup… la promotion de la délation me gêne, les généralités me gênent, et il me semble urgent de développer l’esprit critique de nos enfants, dans tous les sens, afin qu’ils puissent se forger leur propre opinion, qu’on leur présente des solutions mirobolantes ou qu’on les exhorte à en fuir certaines autres.

Les conflits d’intérêt, le lobbying, ce sont des réalités, dans tous les sens, chez ceux qui promeuvent et chez ceux qui dénoncent. Au-delà de considérations légitimes sur le bien-être animal, la dénonciation courante autour des protéines animales est avant tout l’œuvre du lobby… du soja… C’est donc à chacun de s’interroger sur ses propres valeurs, en son âme et conscience et de disposer d’outils pour s’abstraire des influences diverses et variées, des argumentaires pas toujours objectifs développés ici ou là…

Pour en revenir à l’allaitement, là où les associations de soutien à l’allaitement (et je fais partie de l’une d’entre elle) dénoncent le lobby du lait infantile, l’industrie dénonce celui de la Leche League qui influence les recommandations de l’OMS, recommandations mondiales alors qu’il est bien évident que les situations sont très variables d’un pays à l’autre…

Mon opinion, mais elle n’engage que moi, c’est que la Leche League a raison de faire du lobbying, c’est son rôle avoué, pour obtenir des recommandations les plus fortes possibles, en sachant bien qu’elles seront diversement appliquées. Mon opinion aussi, c’est que lorsqu’on fait du soutien à l’allaitement auprès des mamans, il est important de les accompagner dans leur projet, quel qu’il soit, sans sectarisme, dans l’intérêt de cet enfant en particulier et de cette famille en particulier….

La réglementation interdit la publicité pour les préparations pour nourrissons (laits infantiles premier âge) et c’est essentiel. Mais se donner bonne conscience avec un texte de loi ne suffit pas… A mon sens, c’est dans la relation industrie/monde médical que le bât blesse. Sans doute du fait de l’industrie, qui poursuit son objectif avoué, vendre des produits. Mais beaucoup du fait des professionnels de santé qui n’ont pas été formés à développer leur esprit critique. A quand une vraie formation à l’allaitement pour les professionnels de santé? Ceux qui passeraient par ici sont chaleureusement invités à rejoindre le MOOC développé par le lactarium de l’Hôpital Necker http://www.upns.fr/mooc-allaitement, qui offre une excellente formation, d’ailleurs accessible à tous, issus du monde (par)médical ou non.

Au final, le choix de l’allaitement devrait être un choix individuel éclairé, les mamans devraient trouver du soutien quand elles sont motivées à allaiter mais qu’elles rencontrent des difficultés, qu’elles soient techniques ou liées à la pression de l’entourage…

J’ai la chance d’avoir trouvé ce soutien et c’est pourquoi aujourd’hui je fais en sorte de soutenir à mon tour celles qui le souhaitent. De les écouter essentiellement, car au fond d’elles, les mamans ont les réponses. Les bébés aussi mais avant qu’ils soient bambins bavards, il faut apprendre à déchiffrer leurs signaux…

Je vous laisse sur quelques phrases de Bibounette Bambinette qui désormais s’exprime clairement sur le sujet, sans doute le faisait-elle déjà aussi clairement dès sa naissance :

Passion « titou » :

Moi je fais titou à Maman

Oh on a oublié titou (avant de s’endormir, en vrai elle n’a PAS oublié)

Maman, cette nuit on a fait titou

Sur les quantités :

Il y en a (pas) beaucoup de lait dans celui-ci

Je change de titou car il n’y en a pas assez dans celui-là

Là, il y a un peu de lait, et dans celui-là, il y a beaucoup de lait 

Je vais appuyer sur ton titou pour voir s’il reste du lait

Sur la logique de l’allaitement :

Il y en a, on va pas le laisser le lait quand même !

Sur les qualités gustatives :

A sa maîtresse à l’école :

J’aime le lait mais ce lait il est moins bon que le lait de ma Maman

A moi :

J’adore le lait… le lait de ton titou / j’adore le lait dans ton titou 

Il y avait une crotte de nez, je l’ai mise dans ma bouche et après j’ai mis un peu de lait

Sur la transmission :

Quand j’aurais un bébé, je prendrai des médicaments et il fera titou, il boira mon lait

A une dame dans un magasin : ma Maman quand elle était petite, elle a bu le lait du titou de Mamé et moi je bois le lait de Maman et quand j’aurai un bébé, il boira mon lait

Sur l’allaitement en public :

On va se mettre là, on sera tranquille, personne va nous embêter 

Je vais pas trop te mettre toute nue (déclaration d’intention pas toujours suivie des faits)

Personne ne verra qu’on fait titou là 

Et les mots de mon Homme, qui est aussi pour beaucoup dans le succès de cette aventure :

Nous allaitons

Etymologiquement, il a d’ailleurs raison quand il dit « Bibounette allaite », puisque allaiter c’est « aller au lait »…

 

En vérité, je n’avais pas de doute sur mon souhait de tenter l’allaitement mais bien avant d’être enceinte, en voyant mon petit filleul buveur de biberons fouir dans ma poitrine à la recherche du sein pourvoyeur de lait… je n’en avais plus aucun…

 

Bref, la parole aux bébés !

 

Publicités

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Mon Instagram

Dans un colis 📦 @chouchous.fr , il y a de quoi faire plaisir à toute la tribu 😻#catsofinstagram Découvert grâce à @rosa_tinylasouris et énorme succès chez nous : le cahier @stickerbookmajolo ses feutres et stickers repositionnables... c’est simple, efficace, devant l’engouement de Bibounette, j’ai déjà commandé des stickers supplémentaires et j’en ai profité pour ajouter à ma commande des cahiers à offrir autour de nous à Noël #aucafeentrefilles #motheranddaughter #toddlerlife #majolo Une rose s’invite dans le jardin automnal #saisons #naturliebe #aujardin Dé de méditation #petitestetes #familylife #toddlerlife

Catégories